© 2018 sophiemilbeau jardinnaturel. Créé avec Wix.com

Octobre, je composte et protège la planète....

08/10/2017

Salut les amis !

 

 

   Avec toute l'eau tombée dans la région, l'herbe verdit  encore, elle va bientôt se recouvrir de feuilles multicolores. 

C'est le regain ; comme un second printemps. Le chèvrefeuille remonte encore. On profite des fleurs des sédums énormes, des asters, des chrysanthèmes qui démarrent, des cyclamens et dalhias. Des annuelles comme les capucines ou la bourrache sont toujours en fleurs.

Les capucines sont tellement prolifiques qu'elles sont un vrai couvre-sol protecteur sur 100m2, pas de désherbage usant... ;)

 

Les journées diminuent, douceur en journée et fraîcheur le soir ... Le jardin fleurit, flamboyant mais ralentit son activité.

 

Mon compost qui mature en tas dans un coin du jardin va entrer en scène. En ce moment, je répands du compost sur les parcelles disponibles qui n'ont pas été semées d'engrais vert. Pour l'anecdote, des blaireaux le visitent, une réserve providentielle de vers de fumier Eisenia... 

 

 Je taille mes rosiers, ôte le bois mort et leur redonne une allure harmonieuse. Je répands du compost à leur pied. La pelouse en reçoit aussi. 

On cueille des pommes, on mange des poires délicieuses...Pour avoir des arbres sains et vigoureux en 2018,  je vais mettre du compost additionné de feuilles de rumex, des feuilles de valériane, des feuilles de consoude et de la cendre.

Je nettoye aussi les troncs des lichens et met de la terre sur les écorces béantes.

 

Préparez les emplacements où vous allez bientôt planter des rosiers, des arbres, des arbustes : ameublissez le sol pour mieux creuser.

Vers la sainte Catherine, le 25 novembre, on pourra planter en racines nues ou en pot. Ces plantations toutes fraîches, vous y mettrez du compost au pied - en surface et seulement en surface. Le compost c'est de la matière organique déposée en surface des sols, il contient de nombreux micro organismes et des champignons qui ont besoin d'oxygène pour vivre, raison pour laquelle on ne les enfouit pas.

 

Ces matériaux en cours de décomposition (bois, feuilles, déchets de cuisine ...) vont permettre au sol de redevenir vivant ; sol qui nourrira les plantes. Pas besoin d'incinérer les biodéchets de cuisine...les composter c'est recycler une ressource essentielle qui permet de baisser les émissions de gaz à effet de serre. 

 

Les plantes, les pelouses, les arbres vont absorber du CO2 par la photosynthèse et bien pousser.

Le Co2 est absorbé par la plante au lieu d'être dans l'atmosphère qui actuellement nous réchauffe dangereusement.  

 

Vous pouvez continuer votre lecture sur le sujet avec les posts suivants :

http://sophiemilbeau.wixsite.com/jardin-naturel/single-post/2016/12/02/Jardin-en-d%C3%A9cembre-planter-des-arbres-

http://sophiemilbeau.wixsite.com/jardin-naturel/single-post/2015/11/08/Arbrezvous-Plantez-comme-Elz%C3%A9ard

 

 

    

 

 

 

 

Please reload

PAR TAGS :
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now